vendredi 13 juillet 2012

Pourquoi se référer à Léonard ?


Dans le Figaro Magazine de ce jour (13/07/2012), un article sur Rodolphe Gombergh. Radiologue et technologue, l'homme se propose aussi d'être un artiste, pourquoi pas.
Seulement quand il se réfère à Léonard pour promouvoir son travail, il se méprend. Le Vinci a toujours, et Valéry avant d'autres le soulignait, mis la science au service de la peinture, au service du dessin. Il n'utilise pas la technologie pour et par elle-même, elle reste un matériel dont le cerveau et la main du maître disposera ensuite à sa guise. C'est vrai pour la "science" de la perspective, c'est vrai pour l'anatomie, pour la géologie.
Si la Joconde est une référence absolue, ça se discute, celle de Mr Gombergh ne l'est pas, et le débat ne vaut pas d'être ouvert. Ce cliché ne mérite même pas de faire date pour un art numérique, une branche moderne de la photographie dont la qualification en art plastique n'est toujours pas acquise.

2 commentaires:

Sylvain Ordureau a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sylvain Ordureau a dit…

Bravo enfin un article sensé sur ce pauvre type qui se prend pour un artiste. Deja qu en tant que Radiologue la profession le raille alors en tant que peintre numerique...
Si Gombergh utilise la reference Da Vinci c est uniquement pour se donner de l interet et associer son nom de scene a celui d un authentique Maitre.
Dans les articles precedents, il a un incroyable culot a citer des phrases que les grands maitres auraient pu dire... Mais qu ils n ont jamais dit: "si on avail dit a Leonard qu il y avait une difference entre l art et la science il aurait bien rit"
Ben s il avait vu gombergh il aurait bien rit...